jeunesse

La Jeunesse, priorité municipale

Les jeunes ont de l’énergie et de l’espoir, mais aussi des difficultés. La Ville multiplie donc les réponses pour aider les 11-25 ans à réussir. Car si le dicton populaire dit « 20 ans, le bel âge », la situation réelle des jeunes est plus contrastée, avec de nombreux signaux au rouge sur fond de crise économique.

15-R2L_2800.jpg

Selon le ministère de l’Éducation nationale, un jeune sur quatre éprouve ainsi des difficultés de lecture à l’âge de 17 ans, un sur dix sort du système scolaire sans aucun diplôme. Et si le nombre de bacheliers s’accroît depuis trente ans, les bacs généraux, les grandes écoles et les filières universitaires restent réservés aux enfants des milieux favorisés. Ça ne va pas fort non plus côté santé : un quart des jeunes scolarisés en seconde a abusé de l’alcool au cours du mois précédent, la même proportion fume et un jeune sur vingt est consommateur régulier de cannabis. S'ajoutent une augmentation de la pauvreté chez les enfants et les jeunes d’après l’Unicef France et un taux de chômage avoisinant les 25 %. Le monde que les adultes leur ont construit s’avère bien cruel…

Face à cette situation, la Municipalité fait de la jeunesse une priorité du mandat 2014-2020. Pour donner aux jeunes toutes leurs chances de réussite, la Ville a ainsi constitué un service Jeunesse, désormais animé par quatre personnes, et multiplié les dispositifs.

A lire également...